Summer PhoTAYgraphy Club 2016: Watfen64 (Partie 1: Oblivion)

Watfen64 09/18/2017. 5 comments
Summer Photography Club 2016 Tayclassic Tay Kotaku Elder Scrolls Oblivion

Salutations! Je voudrais préface de cette publication en m'excusant pour ma présence sporadique ces dernières semaines. Je sais que cela fait longtemps que j'ai rédigé un article à part entière sur TAY, mais les responsabilités de la vie réelle et un changement radical dans ma routine et mes horaires m'ont incité à attirer mon attention sur les questions non liées au blogging. Les raisons de mon absence relative et remarquable pour le mois ou le mois passé sont encore un secret que je ne souhaite pas encore divulguer, mais soyez assuré que je n'ai pas mis le dos dans la communauté dont le soutien et la sympathie m'ont obligé à rédiger des articles de conception de jeux en premier lieu.

Alors, à la lumière du coup d'envoi pour le Club PhoTAYgraphy d'été de 2016, j'ai décidé de commencer tout en partageant avec vous quelques captures d'écran que j'ai prises tout en répétant The Elder Scrolls IV: Oblivion, le jeu qui non seulement m'a fait un fan de Bethesda pour la vie , mais a également rajeuni mon intérêt pour les RPG grâce à son atmosphère capricieuse et à ses quêtes attrayantes (Dark Brotherhood est un point fort particulièrement brillant).

Il y a tellement de choses incroyables dans Oblivion pour parler de cela qu'il met à la honte à son successeur moins jovial et plus glacial, Skyrim. Morrowind peut être génial si vous pouvez passer le système de combat archaïque et une courbe d'apprentissage intimement raide. Heck, l'ambiance et le sentiment d'émerveillement dans Oblivion sont si palpablement puissants que je ne pouvais pas m'empêcher de prendre un répit occasionnel dans le jeu en faisant mon personnage s'asseoir pendant qu'il regarde le paysage verdoyant et bucolique qui caractérise Cyrodiil. Autrement dit, Oblivion est plus qu'un simple jeu: c'est une seconde maison (virtuelle).

Comme quelqu'un qui peut être mieux décrit comme un individu introverti et flegmatique, j'ai pensé que je prendrais et publierais des images de mon être virtuel (un Breton Pilgrim) juste debout assis et debout autour et semblant qu'il envisage recemment la signification de la vie, genre de comme moi quand je me sens un peu mélancolique.

À part ça, je vous présente mon premier tour de photos d'un jeu qui a changé à jamais mon point de vue sur un genre de jeu, ainsi que mon moi mental.

5 Comments

Meathead373
Evan Chambers

Other Watfen64's posts

Language